• dormir comme un loir
      像睡鼠那样沉睡
    • être fait comme un rat
      像老鼠那样被抓住
    • chanter comme un rossignol
      像夜莺那样歌唱
    • sauter comme un cabri
      像小山羊那样跳跃
    • siffler comme un merle
      像乌鸫那样嘘叫
    • souffler comme un phoque
      像海豹那样喘气
    • courir comme une gazelle
      像羚羊那样奔跑
    • têtu comme une mule
      像骡子那样顽固
    • bavard comme une pie
      像喜鹊那样多舌
    • gai comme un pinson
      像燕雀那样高兴
    • paresseux comme un lézard
      像壁虎一样懒惰
    • sale comme un cochon
      像猪一样脏
    • rusé comme un renard
      像狐狸那样狡猾
    • frisé comme un mouton
      像绵羊那样毛发卷曲(形容部分刚从coiffure走出来的人)
    • mentir comme un arracheur de dents
      像牙医那样说谎(在牙医诊所我们经常听到牙医的轻声安慰,但是伴随在后的总是一声惨叫)
    • fumer comme un pompier
      像消防队员那样抽烟(真是夸张到家,抽烟抽到可以动用消防队,只怕同时也要通知殡仪馆了)
    • manger comme un ogre
      像巨人那样吃东西(形容饭量极大,反义是manger comme un oiseau)
    • rire comme un bossu
      笑得像个驼背(形容笑得前仰后合)
    • fort comme un Turc
      像土耳其人那样强壮
    • riche comme Crésus
      像克拉苏斯那样富有
    • vieux comme Hérode
      像海罗德那样老
    • pauvre comme Job
      像乔伯那样穷
    • heureux comme un roi
      像国王那样幸运
    • jolie comme un coeur
      像心那样漂亮
    • bête comme ses pieds
      像脚那样蠢
    • maigre comme un haricot
      像豆角那样瘦
    • blond comme les blés
      像小麦那样金黄
    • rouge comme un coquelicot
      红得像罂粟花
    • belle comme le jour
      像白天那样美丽
    • pâle comme un linge
      苍白得像床单
    • con comme la lune
      像月球那样傻

    1 commentaire
  • A la période des dynasties Qin et Han, il y avait un général du nom de Han Xin, qui excellait à mener ses soldats. Au début, Han Xin était un sous-officier sous les ordres de Xiang Yu, le plus puissant général dans la guerre de résistance contre la dynastie Qin. Xiang Yu pensait que Han Xin n'avait pas une grande force physique, donc il ne pouvait pas le nommer à un poste important. En fait, Han Xin était un très bon stratège militaire. Puisque ses talents n'étaient pas reconnus, Han Xin quitta Xiang Yu et rejoignit l'armée de Liu Bang, l'empereur fondateur de la dynastie Han. Mais Liu Bang ne s'intéressa guère plus à Han Xin. Han Xin quitta l'armée de Lui Bang également. Quand le premier ministre de Liu Bang, Xiao He, eut vent que Han Xin était parti, il s'en alla en toute hâte à la poursuite de Han Xin, sans avoir eut le temps de le signaler à Lui Bang.

    Trois jours plus tard, Xiao He ramena Han Xin avec lui. Liu Bang lui demanda : " Où étiez-vous ces derniers jours ? Pourquoi ne m'en avez-vous rien dit?" Xiao He répondit : "Je suis parti pour m'occuper d'une affaire de très haute importance et n'ai pas eu le temps de vous prévenir." Liu Bang lui demanda : " De quelle affaire s'agissait-il ? " Xiao He lui répondit que Han Xin étant parti il avait du aller le rattraper afin de l'encourager à rester. Liu Bang était très en colère :" Il y a tant de généraux qui sont partis et vous n'en avez poursuivi aucun. Pourquoi êtes vous lancés aux trousses d'un petit soldat ? "

    Xia He répondit, "Les autres personnes sont faciles à avoir, mais pas Han Xin. Ses talents surpassent de loin ceux des autres. Il est la personne sur laquelle vous pouvez compter pour commander votre armée et conquérir la nation. "

    Liu Bang demanda, "A votre avis, devrais-je le nommer Commandant en Chef ?" Xiao He répondit : "Absolument. Han Xin est très à cheval sur sa réputation. Si vous ordonnez juste qu'il soit votre Commandant en Chef, il se peut qu'il refuse. Vous devriez ériger un magnifique autel et lors de la cérémonie lui demander d'être le Commandant en Chef. " Donc Liu Bang érigea un magnifique autel et effectivement Han Xin accepta la proposition et devint Commandant en Chef. Plus tard, Han Xin aida Liu Bang à vaincre son plus grand ennemi, Xiang Yu. Ainsi, Liu Bang fut appelé Han Gaozu, l'empereur fondateur de la dynastie Han.

    Un jour Liu Bang demanda à Han Xin : "Si j'étais un général, combien de soldats pourrais je commander ?" Han Xin répondit : " Votre Majesté peut commander 100 000 soldats. " Puis Liu Bang le questionna encore :"Combien de soldats pouvez vous commander?" Han Xin sourit et répondit : "Moi ? Duo-duo Yi-shan." Traduit littéralement, cela signifie "Plus il y en a, mieux c'est " se vantant essentiellement qu'aucune armée n'était trop grande à diriger pour lui.

    Liu Bang n'était pas trop content de cette réponse. Han Xin sourit et dit ensuite : "Votre Majesté, Vous n'êtes pas bon pour commander des soldats, mais vous êtes très bon dans le commandement des généraux. C'est pourquoi vous êtes l'empereur. Plus tard, de plus en plus de personnes ont adopté l'expression " Duo-duo Yi-Shan 多多益善" qui signifie "Plus il y en a, mieux c'est".


    votre commentaire
  • Beaucoup de maximes formulées par les penseurs chinois et d'autres grandes figures des différentes dynasties pendants des milliers d'années sont parvenues jusqu'à nous. Par les éléments de vérité universelle qu'elles contiennent, elles sont, aujourd'hui encore, instructives et significatives. Ce recueil des maximes chinoises “Préceptes d'or”des penseurs chinois depuis cinq mille ans. Comme des fleurs emportées par le courant de l'histoire, elles ont gardé leur parfum, leurs couleurs, et leur beauté première. Elles ne contribueront pas seulement au développement intellectuel du lecteur, mais seront pour lui une source d'inspiration et lui permettront de devenir un homme de bien. Ce recueil répond aux besoins de tous ceux qui vont de l'avant, qui ont l'intention de se perfectionner pendant toute leur vie, qui bâtissent leur carrière et qui souhaitent s'instruire à la fois en lisant les textes classiques et par l'expérience de la vie.

    De la volonté

    • Trop d'amis flatteurs peuvent faire perdre à un homme ses vertus ; un excès de divertissements peut lui faire perdre ses aspirations.
    • Porter atteinte physiquement à un confucianiste est possible, mais briser sa volonté est impossible.
    • Comment un homme peut-il se gaver de nourriture et rester inactif toute la journée ?
    • Qui n'a pas une volonté forte ne pourra jamais devenir un homme de grande sagesse .

    De l'étude

    • C'est en s'instruisant inlassablement auprès des autres que l'on peut acquérir un vaste savoir. L'infatuation rend l'esprit étroit.
    • S'il n'est pas ciselé, le jade ne peut devenir un ornement ou servir d'offrande. S'il n'étudie pas, un homme ne pourra connaître les préceptes de la vertu .
    • Un homme ne peut guère reconnaître l'insuffisance de son savoir jusqu'à ce qu'il commence à étudier, et lorsqu'il enseignera, il apprendra qu' il y a encore beaucoup de problème non résolus.
    • En ce qui concerne les études, le plus difficile est de trouver des maîtres sévères. C'est seulement lorsque les maîtres sont rigoureux que les disciples ont de la vénération pour le Tao, et seulement lorsque le Tao est vénéré que les gens respectent l'étude.

    Se perfectionner

    • De même que le ciel demeure actif et vigoureux, un homme de bien s'efforce sans relâche de se perfectionner.
    • Pour se perfectionner dans la pratique du bien, il faut s'efforcer d'être juste .
    • Ne perds aucune occasion de faire du bien, ni n'encourage le mal.
    • Il est impossible de ne jamais commettre de fautes. Celui qui est capable de rectifier ses erreurs, celui-là sera le plus méritant.

    Les relations entre les hommes

    • Qui occupe une haute fonction ne doit pas être infatué de lui-même ; qui est d'humble condition ne doit pas être attristé.
    • Un homme de bien ne flatte pas ceux qui sont au-dessus de lui, ni ne méprise ceux qui sont au-dessous de lui.
    • L'essentiel dans les paroles d'un homme, c'est la sincérité, elle est le centre de la bonne conduite.
    • Qui enfreint fréquemment les rites se créera certainement des torts à lui-même.

    Sagesse et art de la guerre

    • La suffisance est à l'origine de la perte, la modestie est bénéfique pour tous.
    • C'est le fait qu'elle soit uni, et non le nombre de ses soldats, qui fait la force d'une armée et lui assure la victoire sur l'ennemi.
    • Sans peau, où pousseraient les poils ?
    • L'irréflexion entraîne un manque de stratégie, l'insolence mène à la négligence. Celui qui s'expose au danger inconsidérément et sans la moindre stratégie ne court-il pas à l'échec ?

    L'art de gouverner

    • C'est par les oreilles et les yeux du peuple que le ciel entend et voit ; et il délivre ses semonces par la terrible voix du peuple.
    • Le peuple est la base d'un pays. Quand la base est stable, le pays est en paix.
    • Seuls les hommes dont la moralité et la compétence sont excellentes devraient être nommés à des postes officiels.
    • Qu'un souverain écoute l'opinion du peuple présage de la prospérité d'un pays ; qu'il écoute seulement les devins augure de son déclin.

    votre commentaire
  • Voici quelques citations attribuées au Dalaï Lama :

    • Tenez compte du fait que le grand amour et les grandes réussites impliquent de grands risques.
    • Lorsque vous perdez, ne perdez pas la leçon.
    • Suivez les trois R : Respect de soi-même, Respect des autres,  Responsabilité de tous vos actes.
    • Souvenez-vous que ne pas obtenir ce que vous voulez est parfois un merveilleux coup de chance.
    • Apprenez les règles pour savoir comment les transgresser correctement.
    • Ne laissez pas une petite dispute meurtrir une grande amitié.
    • Lorsque vous réalisez que vous avez commis une erreur, prenez immédiatement des mesures pour la corriger.
    • Passez un peu de temps seul chaque jour.
    • Ouvrez vos bras au changement, mais ne laissez pas s'envoler vos valeurs.
    • Rappelez-vous que le silence est parfois la meilleure des réponses.
    • Vivez votre vie d'une façon bonne et honorable. Ainsi, lorsque vous vieillirez et que vous regarderez en arrière, vous en profiterez une deuxième fois.
    • Dans les désaccords que vous avez avec ceux que vous aimez, ne vous occupez que de la situation actuelle. Ne réveillez pas le passé.
    • Partagez votre savoir. C'est une manière d'atteindre l'immortalité.
    • Soyez tendre avec la terre.
    • Une fois par an, allez quelque part où vous n'êtes jamais allé auparavant.
    • Souvenez-vous que la meilleure des relations est celle dans laquelle l'amour que chacun porte a l'autre dépasse le besoin que vous avez de l'autre.
    • Jugez vos succès d'après ce que vous avez du sacrifier pour les obtenir.
    • Approchez l'amour et la cuisine avec un abandon insouciant.

    votre commentaire
  • Voici une petite listes de proverbes issus du bouddhisme.

    • " Celui qui est le maître de lui-même est plus grandque celui qui est le maître du monde. "
    • " Ne croyez pas sur la foi des traditions. Ne croyez à rien sur la seule autorité de vos aînés ou de vos instructeurs. Mais ce que vous aurez vous-même expérimenté et reconnu pour vrai, cela acceptez-le. "
    • " Ne dîtes jamais du mal de vos ennemis, car le feu de la haine ne s'éteint que par l'amour... "
    • " Pour nous, bouddhistes, la Vérité n'a pas d'étiquettes.La Vérité, c'est tout simplement le bonheur :Celui qui n'a pas atteint en lui l'état du bonheur, n'a pas trouvé la Vérité. "
    • " La compassion, l'amour et la générosité constituentl'essentiel de mon message. La bonté est ma vraie religion. "
    • " Si nous allons dans la bonne direction, tout ce qu'il nous reste à faire, c'est de continuer. "
    • " Mille moines, mille religions. "
    • " L'urgence qu'il y a pour les dirigeants à cultiver la paix intérieure, une attitude altruiste et le sens des responsabilités paraît évidente. C'est ce que le Monde attend. "
    • " Une seule parole de paix vaut mieux que mille paroles inutiles."
    • " A l'image de la mère qui de sa vie protège son enfant, son unique enfant, nous devrions chérir tous les êtres vivants avec un coeur immense ; irradier la bonté dans le monde entier. "
    • " La pierre précieuse ne peut pas être polie sans frottements, et l' homme ne s'accomplit pas sans subir d'épreuves. "
    • " Les émotions positives comme la compassion ont leur base au plus profond de la nature humaine, et il est de ce fait possible de les cultiver. "
    • " L'océan, les montagnes et les immenses continents ne sont pas des fardeaux bien lourds à porter à côté de celui de ne pas rendre au monde sa bonté. "
    • " Il peut y avoir un mauvais homme dans une lamaserie, aussi bien qu'un saint en prison. "

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique